Bernard Quiriny

Une collection très particulière et autres contes carnivores (théâtre de poche)

Publié le Mis à jour le

Théâtre de poche

D’après des nouvelles de Bernard Quiriny

(publiées aux éd. Seuil et Points)
  • histoires courtes facétieuses et délicieusement fantastiques
  • adapté aux petites salles, médiathèques, salles de classe, etc.
  • tout public à partir de 10 ans
  • 55 minutes

Qiuriny Visu 2

« Je pars en voyage » nous dit-elle.

Elle range soigneusement les éléments de sa mystérieuse collection dans une grande malle : objets hétéroclites classés et étiquetés, cartes postales de villes imaginaires, petits mots griffonnés témoignant d’une inquiétante relation, fiches biographiques d’hommes extraordinaires, coupures de journaux relatant de faits surnaturels, une boîte à musique…

Une mise en scène intimiste pour un voyage dans l’univers de cet auteur belge qui sait mieux que personne faire surgir le fantastique au détour du quotidien.

La poésie côtoie l’humour noir avec malice. Chaque histoire est comme une pépite qui dans une parfaite mécanique ouvre son apparente légèreté sur des réflexions philosophiques et métaphysiques profondes et expose travers et vanités humaines.

Initialement une « simple » lecture de textes soigneusement sélectionnés, montés et lus, cette petite forme s’est étoffée au fil des représentations jusqu’à devenir un véritable spectacle de théâtre joué et mis en scène par Hélène Azéma avec l’intervention de Daniel Fayet à la scénographie, ainsi que l’œil aiguisé et les conseils avisés de Denise Barreiros et de nos amis de Là-Bas Théâtre.

Avignon 2018 au théâtre de l’Adresse :

 

Subjuguant, donnant envie de se plonger dans ce monde de l’étrange afin de découvrir le mot de la fin de chaque nouvelle encore plus délirante que la précédente mais tout aussi passionnante.

Midi Libre

Hélène Azéma nous a emmenés dans l’univers fantastique, à l’imagination débridée, au style ciselé de quelques nouvelles extrêmement originales qui s’avalent comme des sucreries.

Midi Libre

Le public s’est laissé diriger et charmer par les morceaux choisis par la comédienne à la voix et à la présence envoûtante.

La Dépêche

 

Publicités